Sommeil et activité physique : le sport peut-il aider à mieux dormir ?

L’activité physique peut-elle être un outil efficace pour retrouver des nuits sereines ?

Le sommeil est l’une de nos occupations principales puisque nous passons environ un tiers de notre vie à dormir ! Et ce n’est pas toujours simple, entre difficultés à s’endormir ou à se réveiller, insomnies, somnolence… L’activité physique peut-elle être un outil efficace pour retrouver des nuits sereines ? Ou au contraire perturber notre sommeil ?

Les troubles du sommeil, un problème de santé publique

A tous les âges, on constate que le sommeil n’est pas une chose évidente, alors qu’il est pourtant la base d’une bonne hygiène de vie et nécessaire au maintien d’une bonne santé
Chez les jeunes actifs, il existe un véritable problème de dette de sommeil, avec 45% des 25-45 ans qui déclarent ne pas dormir assez  [1].

L’altération du sommeil avec l’âge

Chez les plus âgés, on constate généralement une dégradation de la qualité du sommeil. Ainsi, à partir de 60 ans, on note une augmentation des difficultés à s’endormir, un éveil précoce le matin et des réveils nocturnes plus importants. [2]

Comment le sport peut-il améliorer le sommeil ?

On entend parfois qu’il ne faut pas pratiquer une activité physique intense le soir, sous peine d’avoir des difficultés à s’endormir. S’il faut bien sûr respecter un délai de « retour au calme », surtout après une activité intense, l’activité physique peut au contraire avoir des effets bénéfiques sur le sommeil. Ceci est d’autant plus marqué chez le sujet âgé qui présente habituellement des difficultés d’endormissement et/ou des réveils nocturnes.

L’activité physique va agir sur le sommeil par 2 mécanismes distincts et complémentaires.
D’un côté, l’activité physique en journée va renforcer le contraste jour/nuit et aider le corps à différencier les périodes de la journée actives et les périodes de sommeil de la nuit. D’un autre côté, l’activité physique va réguler notre « horloge interne » et favoriser le processus d’endormissement lorsque le besoin s’en fait sentir. [3]

On va ainsi créer un cercle vertueux où le sujet actif en journée s’endort plus facilement et dort mieux, se réveille reposé et en pleine forme, se sent motivé à bouger et y prend du plaisir, pour à nouveau mieux dormir le soir.

En résumé, bougez pour mieux vous reposer !


1 : Le Français en manque de sommeil. Du Roscoät E. La Santé de l’homme, 2008, n°. 397, p. 50-52–> voir l’article complet.

2 : Le sommeil des seniors. Corman B. Gérontologie et société 2006/1 (vol. 29 / n° 116) –> lire l’article

3 : Activité physique et sommeil chez les seniors. Davenne D. Médecine du sommeil (vol. 12/ n°4) –> lire l’article

Toute l’info sur le sujet qui vous intéresse

Passez au Sport Santé ! Trouver une activité près de chez vous