Pour profiter de toutes les fonctionnalités du site, ou si vous rencontrez des difficultés de navigation, merci de mettre à jour votre navigateur.
30novembre

Le PNNS 3 : quels résultats sur le niveau d'activité physique et la sédentarité?

Les recommandations d'activité physique sont difficilement atteintes et le temps devant écran augmente...

Le PNNS 3 : quels résultats sur le niveau d'activité physique et la sédentarité?

Le volet nutritionnel de l’Étude de SanTé sur l’Environnement, la Biosurveillance, l’Activité physique et la Nutrition (Esteban) avait pour objectif de décrire les consommations alimentaires, l’activité physique, la sédentarité et l’état nutritionnel des français.

Concernant l'activité physique et la sédentarité, il s'agissait de mesurer le niveau d’activité physique (en termes de fréquence, durée, intensité de la pratique) et le niveau de sédentarité (durée quotidienne des activités sédentaires, temps passé devant un écran) des adultes et des enfants, dans le cadre de l’ensemble de leurs activités (professionnelles, scolaires, domestiques, de loisirs etc.).

Les résultats indiquent qu’en 2015, 53 % des femmes et 70 % des hommes atteignaient les recommandations de l’OMS en matière d’activité physique. S'il a diminué chez les femmes, le niveau d'activité physique tend à augmenter chez les hommes depuis 2006.
Toutefois, plus de 80% des adultes déclarent passer plus de 3 heures par jour devant un écran, montrant ainsi un développement important de la sédentarité.

Chez les enfants, les résultats sont moins encourageants, dans la mesure où seuls seuls 28 % des garçons et 18 % des filles atteignaient les recommandations de l’OMS en matière d’activité physique en 2015. Ces chiffres sont stables depuis les premières études en 2006.
En moyenne, entre 2006 et 2015, le temps quotidien passé devant un écran a augmenté de près de 30 minutes chez les enfants de 6-10 ans, d’1h15 chez les enfants de 11-14 ans et de près de 2h chez les 15-17 ans.

Ces résultats indiquent un niveau d’activité physique qui reste encore faible, associé à une sédentarité élevée, chez les adultes et les enfants, ainsi qu’une dégradation quasi-générale de ces indicateurs au cours des 10 dernières années.

Vous pouvez retrouver le document de présentation complet des résultats de l'Étude ESTEBAN sur le volet activité physique sur le site Bretagne, Sport, Santé.

Les partenaires du plan Sport Santé Bien-Être en Bretagne

  • ARS
  • Drjs Bretagne
  • Cros Bretagne
  • Ville Brest
  • Campus Sport Bretagne
  • CARSAT
  • CHU Rennes
  • CG 22
  • Ireps
  • Mutualite Francaise
  • Profession Sport & Loisirs Bretagne
  • Ville Rennes
  • Stade Rennais Athletisme
  • Ufraps Rennes2