Tout savoir sur le certificat médical pour faire du sport

Les obligations légales, la visite chez le médecin : on vous dit tout sur le certificat médical de non contre-indication à la pratique sportive.

A l’heure de la rentrée, parmi les formalités à accomplir, il y a le traditionnel certificat médical pour faire du sport à obtenir auprès de son médecin. S’il a souvent tendance à être considéré comme une formalité administrative, c’est en réalité un outil important pour assurer à chacun une pratique sportive en toute sécurité. Faisons le point sur son utilisation et ses modalités.

La visite médicale avant de reprendre une activité physique

En réalité, on parle de certificat médical de non contre-indication à la pratique sportive. Le médecin va s’assurer que vous ne présentez pas de signes pouvant faire suspecter une pathologie ou un risque spécifique lors d’un exercice physique plus ou moins intense.
Lors de la consultation, le médecin procède à un interrogatoire sur vos antécédents médicaux, familiaux, … ainsi que sur votre mode de vie habituel, puis à un examen clinique. Dans la plupart des cas, vous réaliserez ensuite un petit exercice appelé test de Ruffier-Dickson, qui consiste à réaliser 30 flexion en 45 secondes. Le médecin mesure votre pouls avant l’effort, juste après, puis à 1 minutes de récupération. Cet exercice simple permet d’avoir une bonne indication sur votre tolérance à l’effort physique. En cas e résultats indiquant une condition physique altérée, le médecin pourra vous conseiller un test ‘effort complet réalisé en laboratoire.

Certificat médical pour le sport : ce que dit la loi

Le certificat médical de non contre-indication à la pratique sportive est une formalité dont le cadre est fixé par la loi. Pour les mineurs, il n’est plus obligatoire depuis mai 2021 (sauf disciplines particulières), date à laquelle il a été remplacé par un questionnaire de santé.

Pour les adultes, la législation dépend du cadre de votre pratique : si vous pratiquez une activité physique seul, aucune formalité n’est requise (attention, d’un point de législatif uniquement ! Un avis médical peut être indispensable, nous en parlerons dans le paragraphe suivant).
Si vous pratiquez au sein d’une structure sportive, quelque soit sa forme (association, club, salle de sport…), la question du certificat médical dépend rattachement de votre structure à une fédération sportive

La structure sportive n’est pas rattachée à une fédération :
Votre club peut vous demander de fournir un certificat médical attestant de l’absence de contre-indication à la pratique du sport ou de la discipline concernée. Ce n’est pas une obligation légale, mais une condition liée au règlement du club. La fréquence de présentation du certificat est prévue par le règlement interne de cette structure.

La structure sportive est rattachée une fédération :
Pour une première licence, vous devez fournir un certificat médical attestant de l’absence de contre-indication à la pratique du sport ou de la discipline concernée. Le certificat médical doit dater de moins d’1 an au jour de la demande de la licence.
Pour un renouvellement, vous devez remplir un questionnaire de santé. Selon les réponses, vous aurez besoin de fournir un nouveau certificat ou uniquement le questionnaire rempli.
Dans tous les cas, vous devez fournir un nouveau certificat tous les 3 ans.

Pour analyser précisément votre situation, vous pouvez répondre à ce que questionnaire en ligne  : Un certificat médical est-il obligatoire pour faire du sport ?

En pratique : faut-il aller voir le médecin avant de reprendre le sport ?

C’est une précaution incontournable : même si vous n’êtes pas soumis à l’obligation de certificat médical de non contre-indication à la pratique sportive dans votre activité, consultez votre médecin généraliste :

  • pour une visite dédiée, s’il s’agit d’une reprise d’activité
  • si vous pratiquez régulièrement, parlez-en lors d’une visite habituelle pour faire le point

Cette consultation est d’autant plus importante que vous souhaitez recommencer à bouger tranquillement, en autonomie : aller marcher régulièrement, aller à la piscine, faire du vélo de façon plus soutenue…

Votre médecin pourra vous assurer que vous pouvez pratiquer en toute sécurité, et au besoin, vous prescrira des examens complémentaires : test d’effort, électrocardiogramme à l’effort….

Enfin, pour une reprise en douceur et un accompagnement adapté et personnalisé, pensez à choisir une activité parmi le catalogue des activités Forme Santé en Bretagne : des activités spécialement adaptées à une reprise d’activité physique à votre rythme, avec des encadrants formés au sport santé qui sauront vous accompagner.

bretagne-sport-sante-carte-activites-physiques-adaptees-forme-sante-maladie-chronique

Toute l’info sur le sujet qui vous intéresse

Passez au Sport Santé ! Trouver une activité près de chez vous